Petit précis sur la fidélité

Je sais que le sujet est houleux. 

La fidélité fait peur autant qu’elle fascine. Pourtant, dès que l’on met le grappin sur un joli garçon, impossible de ne pas évoquer tôt ou tard la notion de fidélité. En matière de limites imposées, il est évident que nous n’avons pas toujours la même vision des choses avec la gente masculine.

A quel moment la fidélité bascule dans l’infidélité ? Un bisou sur la bouche, une danse lascive, des conversations nocturnes ? La barrière est floue et les interprétations multiples.

J’ai l’impression que c’est un concept tombé en désuétude. Qu’il ne colle plus à notre époque. La génération de mes parents, qui a connu moins de révolutions marquantes dans les relations amoureuses en l’absence des réseaux sociaux, était moins exposée à la tentation. Puis sont arrivés télé-réalité, Facebook et portables. Une métamorphose dans nos rapports humains à coup de textos et d’ajouts d’amis. 

C’est devenu la débandade

Nul besoin de cacher son infidélité puisqu’elle devient un secteur juteux à l’instar du site extra-conjugal Gleeden.

Tromper semble être devenu le nouveau noir

Je ne prône pas l’infidélité. L’histoire de la fille trompée, j’en connais un rayon. Même par pur esprit de vengeance, je n’ai jamais été tentée de passer de l’autre côté de la force. Je suis attachée à la notion de respect. Il semblerait que sur ce point les avis divergent. 

Le respect s’arrête-t-il là où débute l’infidélité ? Peut-on respecter la personne que l’on aime tout en allant voir un(e) autre 

Toutefois, le problème est ailleurs. Pourquoi s’enferme-t-on dans cette promesse de fidélité si l’on ne peut pas prédire l’avenir ? On aime maintenant, oui. Mais plus tard ? Personne ne le sait même si le cœur insuffle le contraire. L’humain est-il programmé pour aimer une seule et même personne toute sa vie ?

Parce que dans ces conditions, pourquoi sacraliser un concept s’il n’est pas génétique mais surtout sociétal ? C’est se faire beaucoup de mal pour rien, dans le pire des cas. Non ? 

Force est de constater avec le recul, que mes ruptures m’ont sauvé sans le savoir de quelques décisions aveugles. Sinon je me serais convertie au judaïsme avec le premier, transformée en Mère Théresa avec le deuxième et mariée par Elvis à Las Vegas avec le dernier. 

Que d’amours insensées qui nourrissent des angoisses plus que des sentiments.

L’infidélité est-il un régulateur ? Un cas de conscience qui remet les compteurs à zéro. Si tromperie il y a, c’est qu’elle devait arriver ?

La fidélité a cet effet pernicieux de décupler le désir envers quelqu’un d’autre, par l’interdiction qui en découle. Plus ma mère me disait sans cesse  » on touche avec les yeux » devant la vitrine de bonbons, plus je les convoitais.

Je suis de celles qui croient en la fidélité. Ça me rassure d’y croire et de m’y accrocher. J’y crois, c’est tout, pour la bonne raison que ça existe. Mais ne peut-on pas changer d’avis ? Tout comme les tendances, on a adoré la mode de l’ensemble de jogging Juicy Couture dans les années 2000 alors qu’aujourd’hui, on sait ce qu’il en reste. Les promesses sont belles mais vaines. Elles apaisent sur l’instant mais ne règlent rien.

A défaut de parvenir à trouver une réponse claire et définitive, je pourrais arrêter de me faire des nœuds dans la tête (et vous aussi).

Car soumis à la crainte d’être trompée, nous nous travestissons, que ce soit par une angoisse exacerbée ou encore en tentant de plaire davantage à l’autre, jusqu’à altérer l’essence même de qui nous sommes. Puis à quoi toujours bon vouloir trouver des réponses à tout ? Vivre le moment présent n’est-il pas suffisant ?

Il ne me reste plus qu’à conclure sur le cliché de vivre d’amour et d’eau fraîche et la boucle est bouclée. Plus sérieusement tant que la communication est là, le reste suit. 

 Soyez fidèles à vous-même c’est déjà un bon début.

Bien à vous,

A. 

A retrouver également sur Womanspecter et Médium 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s