le Mondial où les Bleus ont joué… en vert et blanc

C’est une histoire que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Heureusement, Football Stories ressort les archives du placard pour le meilleur comme pour le pire.

Si certains connaissent l’anecdote, d’autres la découvriront sans doute. Mondial 1978, Argentine : les équipementiers et intendants de l’équipe de France n’ont pas tout prévu… Mais le pire a été évité. Récit d’un match inédit, inspiré du livre de L’ÉquipeLa Coupe du Monde 1974-1998.

Onzième coupe du monde de football. L’événement se déroule dans une Argentine qui tente de sortir la tête de l’eau, deux ans après le coup d’État du 24 mars 1976 faisant définitivement basculer le pays dans la dictature. Au coup d’envoi du tournoi, autant dire que l’humeur n’est pas au beau fixe et que la plus grande compétition internationale de football s’annonce un tantinet tendue.

Gazon maudit 

Après un tirage au sort controversé, comme le déroulement d’une partie de la compétition d’ailleurs, la France se retrouve dans le groupe de l’Italie, de la Hongrie… et de l’Argentine, future gagnante. C’est l’Italie qui ouvre le bal face à une équipe de France hésitante, presque gauche. Les Français s’inclinent 2-1 devant la puissance du trio Franco Causio, Paolo Rossi et Roberto Bettega. Même combat pour la Squadra Azzurra contre la Hongrie : elle plie sans trop d’encombres le match trois buts à un.

La suite sur Konbini juste ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s